Bye-bye

Publié le par Carole

bye-bye-1.jpg
 
    Au Jardin des plantes que je traverse si souvent, et toujours avec tant de bonheur, j'ai rencontré, cet après-midi, cette île merveilleuse. Elle s'abreuvait de bruine douce, et, de ses doigts très légers de feuilles mortes, le vent d'octobre l'ébouriffait un peu.
    Un petit écriteau trempé, caché parmi les fleurs, expliquait aux passants que "B.B." était l'un des jardiniers, et qu'il allait partir à la retraite à la fin de ce mois après des décennies de labeur. Ses collègues lui dédiaient ce parterre d'automne, et cette haute tenture de feuilles qu'ils avaient brodée de ses initiales.
 
    ... On l'appelait B.B., il ne s'en formalisait pas, même sans doute cela lui plaisait bien, ce petit nom d'enfant, ainsi peut-être il n'avait pas vu venir la vieillesse, il ne s'était jamais bien avisé qu'un jour ces deux lettres voudraient dire "bye-bye".
    Une vie au jardin. Tant de fatigue, et tant d'amis aussi.
    Il m'a semblé brusquement que cet homme, là-bas, qui serrait ses deux mains contre ses reins comme le font ceux qui se sont trop courbés et qui souffrent du dos, que ce vieil homme qui s'éloignait, d'un pas très lent, sur le chemin gris de pluie semé de feuilles mortes, c'était lui, B.B., qui s'en allait, tout seul.

Publié dans Fables

Commenter cet article

Cendrine 19/10/2012 16:12

Un magnifique hommage à un gardien des lieux, un sculpteur de rêves dans l'éphémère des fleurs. La courbe végétalisée d'une existence en bourgeons et en rimes...
Bravo!
Amitiés
Cendrine

Carole 23/10/2012 23:40



Un jardinier qui me fait un peu penser à celui de l'Electre de Giraudoux. Merci, Cendrine.



Catheau 16/10/2012 16:07

Il y a toujours un jardin quelque part. Dans le village ligérien où j'ai vécu, j'ai souvenir d'une femme qui s'occupait avec amour des jardins de ses voisins. Hommes et plantes ont continué à
l'aimer.

Carole 20/10/2012 23:46



Je crois que les jardins sont au coeur de nos vies.



emma 11/10/2012 12:21

un cadeau de retraite bien affectueux et qui a du sens

Carole 13/10/2012 17:16



Beaucoup de sens, à mon avis...



Quichottine 11/10/2012 00:07

Heureuse de ta réponse... Merci !
Oui, tu as raison, je suis certaine qu'il aime les enfants.
Passe une douce soirée.

mansfield 10/10/2012 19:50

Comme souvent ces départs sont des moments de joie et de peine car on laisse une partie de sa vie derrière soi et on se demande comment combler la prochaine! Un beau sujet traité avec humour et
émotion

Carole 12/10/2012 11:05



Oui, c'est ce que je voulais dire. C'est plein de joie et de tristesse aussi.



Nounedeb 10/10/2012 17:21

Un beau témoignage d'amitié, que ce nouveau retraité retrouvera longtemps en venant flâner dans le jardin qu'il a entretenu; et peut-être, comme tu le suggère, le fait-il déjà, l'air de rien, mais
chaud au coeur.

Carole 12/10/2012 11:01



J'ai trouvé cela beau mais si épéhémère. Nostalgie et amitié mêlées.



M'mamzelle Jeanne 10/10/2012 11:39

Quel joli billet tu as fait pour relater ce départ en retraite du regretté B.B. Il a su cultiver avec ses collègues de travail un vibrant contact pour qu'un monument de fleurs soit erigé en son
nom.. Bravo l'ami! que ta retraite soit bonne et sans soucis.
Amitiés à tous.

Carole 12/10/2012 10:58



Oui, toute vie se "cultive", et nous sommes tous des jardiniers. Merci, Jeanne.



Hécate 10/10/2012 10:30

Un bel hommage à ce jardinier ; des initiales qui laissent libre d'imaginer le nom qui était le sien ...
"Ne laissez pas mourir, vous qui donnez la vie,
La pauvre fleur qui penche et qui n'a d'autre envie
Que de fleurir un peu!" ( Th.Gautier )

Carole 12/10/2012 10:57



Le nom est indiqué sur le panonceau, mais je ne veux pas le donner ici. Et puis, je trouve les initiales plus suggestives en effet. Merci, Hécate.



Pascale Madeleine 10/10/2012 09:03

Un joli texte comme témoignage de l'expression de sympathie au jardinier. J'aime bien la description affectueuse que tu en fais, le personnage devient création, et l'on a le réflexe de cliquer pour
agrandir, comme pour vérifier... Tu as fait d'une anecdote un joli passage écrit...

Carole 11/10/2012 21:54



J'ai imaginé, à partir de ce que j'ai vu, un vieux jardinier un peu nostalgique.


Merci, Pascale.



@nnie54 10/10/2012 08:19

Sa vie a passé dans les allées de ce jardin botanique, et la retraite s'est annoncée doucement !
Bel hommage que ces collègues lui font et il le mérite certainement .
@.

Carole 11/10/2012 21:50



J'ai peur que ce soit difficile pour lui de quitter tout cela.



zadddie 10/10/2012 01:35

Du coup j'aimerais bien qu'elle soit clikable, cette image...
Encore une fois belle prise et belle retranscription

Carole 11/10/2012 21:36



Tu veux dire agrandissable ? Je ne sais pas si j'ai cette possibilité, je ne suis pas en "premium"... 



Gérard Méry 09/10/2012 23:17

Je ne sais pas qui c'est ce B.B mais il est fleuri en entretenu au milieu du parc

Carole 11/10/2012 00:08



Une vraie star, tu veux dire ?



Quichottine 09/10/2012 22:09

C'est très émouvant... BB.. Bernard . Bertrand ? Je vais l'appeler Bernard de Bretagne, juste pour un moment, chez toi.

Une vie au jardin... il en a vu passer des enfants qui jouaient, qui lui volaient des feuilles quand il avait le dos tourné. Je l'ai fait, moi, pour construire un petit bateau que j'ai ensuite
déposé dans le caniveau... Tu sais, c'était nos jeux à nous. Nous savions bien qu'il ne fallait pas marcher sur la pelouse, mais nous le faisions quand même parfois...

Bon j'arrête.

Je vais souhaiter à mon Bernard, à Bernard de Bretagne une douce retraite, pas trop loin de ce jardin qu'il a aimé.

Passe une belle soirée. Merci encore pour tes mots.

Carole 11/10/2012 00:05



C'était Bernard... je ne donne pas le nom de famille mais je le connais, et c'est en effet un nom breton caractéristique... Je suis sûre que les jardiniers adorent les enfants, qui sont comme des
fleurs dans un jardin, non ?



jill bill 09/10/2012 22:02

Bonsoir Carole... Originalité dans le présent offert à l'un des jardinier de l'endroit... A l'automne de sa vie, je lui souhaite une retraite paisible dans son jardin à lui, ce qui n'empêche pas de
venir dans ce lieu le plus longtemps possible, en promeneur... Merci, bonne nuit...

Carole 11/10/2012 00:03



 "L'automne de sa vie", voilà une expression qui montre que tu es vraiment une lectrice attentive : merci !



Hélène Carle 09/10/2012 21:58

Une histoire qui laisse une traînée d'images derrière elle, comme si elle voulait nous en vêtir le coeur.

Hélène*

Carole 11/10/2012 00:01



C'était très beau, mais un peu triste aussi, de penser à tout ce que "BB" allait devoir quitter, au vu d'un tel cadeau.



Amaryllis 09/10/2012 21:57

Quel magnifique hommage à une vie de labeur dans l'éphémère, la beauté mais aussi dans le rappel constant que tout constituant de la nature ne dure que l'espace d'un éclair ! Bisous Carole

Carole 11/10/2012 00:00



C'était encore plus beau, car je n'ai photographié qu'une face, et les jardiniers avaient aussi orné l'autre côté.