Ballons

Publié le par Carole

ballons-photoshop-copie.jpg
 
Je passais ce soir sur le pont Haudaudine. Le soleil se couchait tout rêveur, de grands vols de nuages migrateurs s'en allaient dans le ciel.
Tout à coup ce mot a bondi sur le parapet : "ballons".
Et le soleil là-bas si rond. Et les nuages si légers.
Et la coupole au loin de Notre-Dame-du-bon-port.
Et la nuit doucement descendant sur son fil.
Et cet instant roulant de la lumière à l'ombre.
Ballons.
 
soleil-pose.jpg

Publié dans Nantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
J'aime bien les mots insolites dans une ville.
Répondre
L
Superbe image du soleil rêveur et ces ballons venus de nulle part, déposés là, par-dessus l'eau et qui ont illuminé le pont, comme autant de petits rêves prêts à s'envoler! Merci pour cet instant
qui n'existerait pas sans toi, Carole!

Lorraine
Répondre
P
Eh bien dis donc tu l'as lancé loin ce ballon.

Arriveras tu aussi à le rattraper demain de l'autre coté du pont ?
Répondre
T
"J'ai le soleil pour ballon d'or" M.Yourcenar
Répondre
C


Merci pour votre citation, qui m'a inspiré le poème "A la fenêtre de l'automne", que je publierai demain.



F
et oui le soleil est comme un ballon mais qu'on ne peut toucher
Répondre
N
Ronron.
Répondre
A
Un instant de grâce, tous les angles s'estompent pour faire place à la douceur des courbes, sans doute un autre que toi y a été sensible et a inscrit ce mot tout rond.
Répondre
Z
c'est ben d'avoir l'occasion de marcher, de flâner, de glaner de beaux moments..: )
Répondre
M
Un magnifique cliché qui t'a particulièrement inspirée!
Répondre
F
Un très beau billet...
Répondre
C


Merci, Francesco.



A
Un beau poème... Nantes m'apparaît comme Paris ! Mais avec ses propres ballons...
Répondre
C


Non, ce n'est pas Paris, mais c'est déjà assez grand pour qu'il y passe des vols de ballons.



N
Tu as parfaitement rebondie sur le sujet Carole !
Répondre
C
La vie roule et le monde avec elle. Beau saisissement de l'instant.
Répondre
C


Merci Catheau. Tout va en cercle, il n'y a pas d'autre éternité.



M
De ces ballons multicolores et légers qu'on gonfle pour les petits enfants... Belle évocation... Qui a pu écrire ce mot?
Répondre
C


Aucune idée quant à l'auteur de ce mot. Le pont est proche de l'école d'architecture. Peut-être un étudiant à l'éesprit géométriquement poétique ?



L
Poésie toute en rondeur ...
Répondre
M
... et ton objectif tout rond, curieux, funambule, prompt à saisir l'instant, partout, toujours dans ce monde tout rond.
Répondre
A
...et ta plume si légère qui sait si bien poétiser la vie.
Répondre
M
... et tes mots.
Merci.
Répondre
J
Pourquoi ce mot là je ne sais trop ce qui se passe dans la tête d'un "bombiste"... mais il va bien avec le soleil tout rond au lontain.... ;-)
Répondre