Bagad géant

Publié le par Carole

manifestation-bretagne-bagad.jpg
 
J'avais à faire en ville cet après-midi... je n'y songeais plus... Et soudain je les ai entendus. Un bagad, ai-je pensé, un immense, un extraordinaire bagad !
Bien sûr, c'était eux... les Bretons... c'était la manifestation pour la réunification de la Bretagne.
Il paraît que vingt ou trente mille Bretons sont venus aujourd'hui pour clamer et sonner que Nantes, la vieille capitale des Ducs, devait redevenir bretonne – "Naoned e Breizh ! Naoned e Breizh !"
C'est une question qui, pourtant, ici, n'unit pas tout le monde... qui même, pour tout vous dire, divise beaucoup plus qu'elle n'unit...
Aussi n'est-ce pas du tout de la réunification de la Bretagne que je veux vous parler. Non... en fait, je voudrais vous parler du chef d'orchestre. 
Celui de la photo, oui... celui que j'ai aperçu dans la foule des sonneurs, marquant la mesure du bras, indiquant à chacun sa partie.
Je me suis dit qu'il devait y en avoir des dizaines d'autres, des chefs d'orchestre comme celui-ci, dans ce bagad géant fait de la réunion d'une quantité de bagadoù locaux. Et que ce qui était extraordinaire, c'était qu'ils parvenaient tous, d'un bout à l'autre de cette immense manifestation qui n'en finissait pas de s'écouler, à battre la même mesure, à suivre la même mélodie.
Et que si nous pouvions avancer en ce monde, Bretons ou Angevins, Vendéens ou Parisiens, Français ou... qui vous voudrez...
...si, tous, jouant chacun notre partie, nous pouvions avancer en ce monde comme ces musiciens avançaient devant nous, sur le même air et la même mélodie, ce n'est pas seulement la Bretagne qui serait réunie, c'est toute l'humanité.
Et, finalement, la réunification de l'humanité, le grand bagad de la Terre musicienne, cela me plairait beaucoup, beaucoup plus que la réunification de la Bretagne.
 
Pour le son, c'est ici : link

 

Publié dans Nantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Une métaphore musicale inspirée, comme toujours !
Répondre
A
Très juste!
Répondre
A
Et si toute l'humanité marchait d'un seul pas tout en reconnaissant et tolérant les spécificités de chacun?
Répondre
C


Dans les orchestres il y a plus d'un instrument...



F
tu as bien raison il serait grand tps que le monde comprenne qu'il faut se rallier
Répondre
M
Je ne comprends pas bien l'enjeu d'une réunification de la Bretagne. Est-il simplement culturel ou également économique ? A moins, qu'une fois réunifiée, la Bretagne réclame son indépendance ?
Politique, donc également. A l'heure où l'Occident aurait plus que jamais besoin de cohésion, l'union (des Français, des Belges, des Espagnols, des Anglo-saxons, des Européens...) semble chaque
jour davantage mise en péril par la montée des nationalisme. Quoique... Après tout, les Ecossais ont voté "non".
Répondre
C


Oui, ça m'échappe aussi un peu. Ils réclament en effet un référendum pour l'instant.



A
Oh, oui, c'est un beau rêve !...
Répondre
J
D'abord pour rire: il devrait y avoir plus de femmes "cheffe de bagad". Ainsi, on dirait aux musiciens, avant les festivités:"prêts pour la bagad d'elle?". Bof
Par contre, je ne connais aucun musicien qui soit raciste. Généralement, ils aiment "confronter" les cultures et s'imprègnent souvent de la différence pour créer. Raison pour laquelle la musique
(comme tout art) devrait être la priorité de l'enseignement...je ne me leurre pas: ce n'est pas demain l'avant-veille. Chez nous, en Belgique, on vient encore de raboter de quelques millions d'€ le
budget de la culture...
Répondre
C


Un rabotage très à la mode ces temps-ci, pas seulement en Belgique.



Z
Joli
Répondre
J
Il y en avait du peuple en rue pour la chose... Eh oui comme tu dis Carole, citoyens du monde à l'unisson dans la même vie, c'est pas gagné... merci pour le lien aussi, jill
Répondre