Automne à la vitre qui pleure (réédition)

Publié le par Carole

automne-arret-bus.jpg
 
 
Mains brunes perles et pluie qui pleure
L’automne bat sur cette vitre
La mesure simple de la vie
Un arbre jaune au vent se donne
 
Dans l’herbier gris des jours passés
Qui a jeté les feuilles mortes
Au grand hasard des pages enfuies
De nos mémoires éparpillées
 
L’hiver qui vient serre l'espoir
Dans ses rangées de branches noires
Printemps pépiant chaque bourgeon
comme un oiseau replie ses ailes
 
Araignée calme le soir se berce
De froid de brume et de pluie lente
L’automne cogne au carreau bleu
Le monde attend comme un jardin

 

Publié dans Fables

Commenter cet article

Catheau 28/10/2013 18:47

"Automne ô ma saison mentale..." Je vous sens au diapason d'Apollinaire.

mansfield 27/10/2013 14:00

L'automne bat la mesure et la nature vibre au chant mélodieux des gouttes sur la vitre, un tempo bien agréable!

Joëlle Colomar 25/10/2013 09:28

Un automne qui sait même sourire à ceux qui comme toi en parlent avec amour. Amitiés. Joëlle

jill bill 25/10/2013 07:51

Merci Carole, bises, jill

almanitoo 25/10/2013 07:20

Le rythme du temps comme une musique qui s'apaise doucement, et que l'on ressent si peu dans le sud...

Martine 18/10/2012 12:16

Bonjour Carole,

Je viens de lire avec grand plaisir ton beau poème. Elégance de ton encre aussi claire qu'un ruisseau. J'aime tes images.
aujourd'hui le vent souffle comme un fou. Le ciel est bas, gris, morne. Va-t-il pleuvoir?
C'est l'automne qui frappe aux vitres
Bonne journée
Martine

Carole 22/10/2012 22:39



Merci, Martine. Ici l'automne continue de gratter aux vitres de ses doigts gris de pluie...



valdy 18/10/2012 10:06

J'attend dans le monde comme un jardin et, pour la première fois, l'araignée calme me berce
Le rythme de ton poème était magique,
Valdy

Carole 21/10/2012 23:48



Merci, Valdy, j'avais voulu un rythme "berceur", alors c'est parfait si le poème t'a bercée...



Erato :0059: 17/10/2012 22:06

Un très beau poème , mais l'automne n'est pas triste pour moi .Il signifie couleurs, odeurs, lumière tamisée, douceur . Il prépare le renouveau . Douce soirée, bises Carole

Carole 21/10/2012 22:11



Oui, c'est pourquoi j'ai pensé à un jardin, qui va de saison en saison, se prépare toujours à la suite. Mais ce jour-là, il pleuvait tant.. et depuis, il pleut toujours !



Amaryllis 17/10/2012 21:57

j'aime cette musique de mots... bonne soirée

Carole 21/10/2012 22:08



Merci Amaryllis, à bientôt.



Lorraine 17/10/2012 12:30

"Il pleure dans mon coeur comme il pleut sur la ville" (Verlaine)...il pleut contre la vitre, et dans l'arbre jaune, et dans la mémoire oubliée. Et il pleuvra encore l'hiver venu, même s'ils
annonce (si imperceptiblement!) le printemps qui déploie ses ailes!

Carole 21/10/2012 00:26



Merci pour ce poème délicat, Lorraine.



zadddie 17/10/2012 00:26

Image simple et belle

Carole 21/10/2012 00:08



Merci Zadddie. J'ai pris la photo à mon arrêt d'autobus...



Hélène Carle 16/10/2012 21:13

Et l'automne chantonne une berceuse pour rassurer nos frissons de laine barbouillés.

Hélène*

Carole 21/10/2012 00:05



Petits moutons de vie comme nuages au ciel...



@nnie54 16/10/2012 17:43

On dit que l'automne est triste mais lorsque le soleil l'accompagne, et nous offre ces couleurs avant novembre installé,la nature nous donne ses derniers sourires avant son endormissement.
@nnie

Carole 21/10/2012 00:02



Triste, en apparence, mais c'est l'une des faces du temps, de la vie, qui continue toujours...  Merci, Annie.



Catheau 16/10/2012 15:45

Des mains-feuilles qui me font penser à Apollinaire. Un serrement de coeur automnal.

Carole 20/10/2012 23:36



Mais peut-on parler de l'automne sans penser à Apollinaire ? Merci, Catheau.



mansfield 16/10/2012 13:22

Un joli texte sur la morsure de l'hiver dans l'automne, et sur le monde qui déjà attend le printemps! Quelle impatience..

Carole 20/10/2012 23:36



Disons persévérance... la vie ne renonce jamais.



Nounedeb 16/10/2012 12:59

Une complainte bien douce pour un automne à son début.

Carole 18/10/2012 00:12



Un automne qui pleure beaucoup cette année.



Joëlle Colomar 16/10/2012 12:03

Maître automne sait se manifester par des larmes mais aussi comme un peintre à grands coups de pinceaux colorés. Amitié. Joëlle

Carole 17/10/2012 21:48



Tu l'as bien expliqué, Joëlle, ce Maître automne est un artiste habile.



emma 16/10/2012 10:33

le poeme est bien beau, et le titre admirable...

Carole 17/10/2012 21:47



En fait, j'attendais mon bus quand j'ai "vu" la feuille et le poème...



Richard LEJEUNE 16/10/2012 10:30

De l'automne, je n'aime que les couleurs et les poètes ...
Merci de nous en offrir un nouvel exemple ...

Carole 17/10/2012 21:46



Merci, Richard, c'est délicatement dit.



M'amzelle Jeanne 16/10/2012 10:06

De biens jolis mots pour cette nature qui s'apprête à s'endormir ! Merci
Belle journée un peu grise... mais il y aura pire !
Bises de Jeanne

Carole 17/10/2012 21:45



Oui, c'était l'inspiration d'un jour bien gris... Merci, Jeanne.



timilo 16/10/2012 06:48

Chez moi l'automne est une belle et douce saison , mais l'hiver est là et guette
Un bien joli blog , j'aime
Un bon et doux Mardi
A bientôt
timilo

Carole 17/10/2012 16:43



Merci de votre visite, Timilo !



NanyFran 16/10/2012 06:17

Joliment exprimé, tu as bien cerné l'automne...
Bon mardi, bizzz

Carole 17/10/2012 16:41



Merci, NanyFran, à bientôt !



Gérard Méry 16/10/2012 00:52

C'est drôle comme l'automne et l'hiver inspirent une certaine tristesse par rapport au printemps ou l'été

Carole 17/10/2012 16:40



Comme tout ce qui finit...



jill bill 16/10/2012 00:13

Jolie réponse au texto/poésie de chez Suzâme ! Bonne nuit Carole... amitiés, jill

Carole 17/10/2012 16:02



Oui, c'était ma participation. Merci, Jill.