Audace

Publié le par Carole

audace---statue-de-la-recouvrance_modifie-1-contr-copie-1.jpg
Nantes - Statue de la Délivrance, oeuvre du sculpteur Emile Guillaume, déplacée, après le scandale provoqué par sa nudité, du mémorial du Cours Saint-André, où elle avait été érigée en 1927, au square de la Délivrance, sur l'ïle Beaulieu, près de l'actuel Hôtel de Région.
 
 
 
Elle danse, belle et nue, l'acrobate de la Délivrance, les pieds légers sur le globe qui roule. Et ses bras sont deux ailes emportées dans le chant ivre du soleil.
Comme l'Eve de Mabuse elle est nue sous ses muscles - sur sa boule elle court à pas pressés et nus, la pluie ruisselle en sueur noire sur ses aisselles nues, le soleil fait reluire ses cuisses de géante nue. Elle est absolument, désespérément, merveilleusement nue. Elle a le visage des saintes en extase, le cou noueux des écorchés, et les seins durs des jeunes filles. Elle crie pour les morts innombrables, elle chante pour les vivants qui résistent, elle enfante l'espoir dans son ventre arrondi. Cruelle et folle aussi, elle ouvre les flancs du ciel avec son petit couteau et brandit, vers ce qui la dépasse, son épée acérée comme un sceptre. Elle pourrait s'envoler, s'accrocher aux nuages - ou tomber - se noyer dans la  vieille eau de Loire, se briser contre les pavés gris d'en-bas. Mais légère elle danse sur le globe qui roule, glorieuse et fragile, audacieuse, absurde, vivante, belle - et nue, comme l'humanité.

Publié dans Nantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ADAMANTE 23/02/2012 16:09

J'aime quand l'idée de la nudité ramène à la pureté de l'humanité et non à la grimace du péché qui tue la vie.

Carole Chollet-Buisson 23/02/2012 17:31



C'est exactement ce que je voulais dire, et d'autant plus que cette statue n'est pas aimée à Nantes, où sa nudité dérange encore..


bonne journée, Adamante, et à bientôt,


Carole



Alice 22/02/2012 15:07

Retard, j'ai admiré cet écrit, et celui du vieux pianiste que je ne retrouve plus. Belle journée

Carole Chollet-Buisson 22/02/2012 22:36



J'ai déplacé "le dernier concert" car j'ai réorganisé mon blog : il existe toujours, mais se trouve à la fin.



Le Barde 21/02/2012 20:54

Jolie cliché!
@ bientôt

Carole Chollet-Buisson 21/02/2012 21:10



Merci, à bientôt !



véronique41:0010: 20/02/2012 08:31

coucou
superbe photo
bleu et noir j'aime beaucoup
bisous

Carole Chollet-Buisson 20/02/2012 13:12



Merci,


bonne journée, et à bientôt quand je viendrai prendre des nouvelles du 41 !


Carole



valdy 18/02/2012 20:00

Bonsoir Carole,
Je découvre cette statue fabuleuse en même temps que ton écriture qui semble la faire danser,
Un très bel article,
Valdy

Carole Chollet-Buisson 18/02/2012 20:01



Merci, Vlady.


A bientôt,


Carole



c'est toi qui as raisonAmaryllis 18/02/2012 18:27

Il est simplement sincère... je trouve que cette sculpture vit....

Carole Chollet-Buisson 18/02/2012 18:47



Et pourtant ! Après une campagne des ligues de moralité locales contre elle et surtout contre sa nudité, dans les années 50, la municipalité a été obligée de déplacer cette belle statue du
centre-ville où elle était d'abord, et de la reléguer dans un petit square, dans une île alors peu habitée (maintenant, cela a bien changé...).



c'est toi qui as raisonAmaryllis 18/02/2012 17:20

Elle transcrit une véritable exaltation... un hymne au soleil qui resplendit derrière elle ! Superbe ! Bises

Carole Chollet-Buisson 18/02/2012 18:02



Merci, Amaryllis, de ton beau commentaire de musicienne - inspiré par l'ardeur des Noces ? ou par la magie de l'Oiseau de feu ?


Bises,


Carole