Au balcon

Publié le par Carole

ange-balcon.jpg
 
La nuit tombait. J'avançais égarée. Il était au balcon. 
— Psitt ! 
J'ai levé la tête.
— Tu m'as appelée ? Qu'est-ce que tu veux ?
— Psitt ! Psitt !
— Tu sais donc où je vais ? Conduis-moi s'il te plaît...
— Pssitt !
— Pourquoi m'avoir fait signe, si tu voulais te taire ?
Mais lui, l'index sur la bouche, il ricanait là-haut, comme un oiseau malin :
— Psitt, psitt ! Psitt !
Il ne faut pas compter sur les anges pour nous indiquer le chemin. Mais s'ils sont au balcon, à nous faire signe et à nous regarder avancer dans la nuit, c'est sans doute, après tout, qu'il y a un chemin, quand même, quelque part...
J'ai poursuivi ma route. L'ombre noyait la ville. Lui, derrière moi, tout doucement, il appelait encore, comme on chuchoterait des secrets sans les dire :
— Psitt, psitt... pssitt... psssittt...

 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Celui-là est bien coquin pour un ange !... ;-)
Répondre
G
Tu as toujours un coup d'oeil extraordinaire
Répondre
L
Réhabilitation de l'ange gardien ????
Répondre
M
Bel échange, quelque chose passe entre vous, qui ne se lit qu'avec le coeur!
Répondre
L
un coup à se prendre un lampadaire en pleine poire !
Répondre
Q
J'ai beaucoup aimé cet ange malicieux.
Merci pour ce moment, Carole.
Passe une douce journée.
Répondre
D
Quel super moment ça a dû être de découvrir cet ange au balcon. Et puis quel joli petit texte cela t'a inspiré.
Oui, il y a un chemin, quelque part...
Répondre
A
Ne serait-ce pas Roxane, alanguie sur son balcon, écoutant Cyrano, le faux Christian, versifiant une déclaration d'amour enflammée.
Répondre
C


Je n'y avais pas pensé.



F
les anges sont tjs à nos côtés qui veillent et ils peuvent corriger nos erreurs
Répondre
Z
Joli!
c'est tout à fait cela!
Répondre
R
L'ange au balcon, le démon au tison ...
Répondre
C


Alors prenons garde à l'hiver.



P
Je suis sûr qu'il te demandait de bien te mettre sous le balcon, pour qu'il puisse se laisser tomber dans tes bras.

Peux tu faire l'expérience, une nuit tu vas sous le balcon et tu attends les bras ouverts,et si tu sens une caresse de plume c'est qu'il sera arrivé à bon port et que j'avais raison... sourie
Répondre
C


A essayer...



M
Le soir.. tout est possible..
Un ange au balcon qui vous fait signe
Joli présage..mais il faut en être digne
Répondre
C


Tu l'as dit. Je n'étais pas digne. Manque de foi, sans doute.



D
Sympa ce balcon !!!
Merci pour cette belle histoire...
Répondre
C


Tout est vrai dans mon histoire. J'étais passée par là bien souvent sans le voir, et, ce soir-là...



J
"Ils viennent me parler la nuit" dixit mon petit fils ! Peut-être montrent ils le chemin par le biais des rêves ! Ta photo est très mignonne. Amitiés. Joëlle
Répondre
A
Il suffit de parcourir les infos pour comprendre que cet ange ricaneur et un brin dubitatif n'a plus rien à nous dire...
Répondre
C


Oui, et pourtant... ah, je suis incorrigible.



J
Tant qu'il ne balance pas de bombe à eau le p'tit ange... ;-) Cet ange serait-il Juliette réincarnée...
Répondre
J
Sur un de murs de mon exécré collège jésuite trônait une statue de la vierge Marie. Nous étions des centaines à passer sous elle chaque jour. Une légende veut qu'un matin, un élève est arrivé en
retard. Il a regardé la statue qui lui a fait de gros yeux, a bougé sa main, semblant dire:"toi, mon ami, je t'ai à l'oeil". De ce jour, l'élève n'est plus jamais arrivé en retard. Mais ce sont les
jésuites qui racontent cela...et cela fait bien longtemps que je ne les crois plus.
Répondre
C


Ah, ce sont de fins éducateurs, dit-on, ces Jésuites, peut-être un brin rusés ?


 



H
Sans aucun doute son appel "Psitt - Psitt" est une invitation à le rejoindre.Il a pensé qu'un simple "Psitt" suffirait mais ce n'est pas le cas.notre homme avait probablement d'autres idées mais
n'as atteint son bût
Répondre
C


Et moi, je ne savais pas l'écouter sans doute, mécréante que je suis !