Amour en cage

Publié le par Carole

amour en cage
 
Amour en cage
Amour en larmes
Petite flamme
Qui se fane
Et coeur éteint
Dans son jardin
 
Est-ce bien d'une fleur 
Que je parle d'une fleur
Sur sa tige tremblant
Comme un sanglot du temps    
 
La vie se glace
Au froid des âmes
Et la pluie lasse
se plaint tout bas
Amour en larmes
Amour en cage

 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
C'est une bien belle cage. Et qui laisse passer les larmes.
Répondre
C


Larmes de pluie qui sècheront peut-être...



M
Il est si joli cet amour en cage... Une petite flamme qui réchauffe lorsque tout est gris au jardin... Même en cage, l'amour brille et brûle envers et contre tout

Douces pensées
Martine
Répondre
C


Merci Martine, c'est si gentil. Je commence à aller un peu mieux. Je vais reprendre doucement le blog.



C
Je relis ce poème avec grand plaisir et je croque dans ce beau fruit d'amour.
Je te souhaite le meilleur des rétablissements, j'espère que ton opération s'est bien déroulée.
Amicales pensées!
Cendrine
Répondre
C


Merci Cendrine. C'était mercredi dernier. Je commence à "émerger" aujourd'hui. Prends soin de toi aussi.



F
Très joli poème (encore tristounet)!!J'espère te lire un jour avec un ressenti plein de joie et d'espoir!! La vie t'attend même si l'hiver nous montre de gris paysages!! Amitiés! BISOUS FAN
Répondre
C


Je vais probablement remonter la pente peu à peu maintenant que j'ai été opérée. Merci de tes commentaires ces derniers jours où j'étais "absente". Je vais reprendre doucement le blog.



J
Merci Carole, cette fleur a du coeur !
Répondre
A
Repose toi Carole, mes commentaires n'attendent pas de réponse, je te fais juste un clin d'oeil amical en découvrant tes belles rééditions.
Prends bien soin de toi.
Répondre
C


Merci pour ton soutien, Almanitoo, je commence à "émerger" un peu. Je vais reprendre doucement le blog.



A
Trompeuse lanterne qui n'émet aucune lueur puisqu'elle est prison...
Répondre
C


Merci pour cette très belle image, Almanitoo. Je vais essayer de reprendre peu à peu la "communication", mais c'est encore un peu difficile.



F
Bonjour Carole
Faut jamais emprisonner l'amour
Bonne journée
Frieda
Répondre
C


non, jamais ! Et jamais ne se laisser emprisonner !



C
Sanglot diamanté à la pointe de cet amour enflammé.
Instant de magie pure, suspendu entre les couleurs et les parfums de l'air.
Fragile et crépitante lanterne guidant l'amour vers la liberté car l'amour est un passe-muraille, il n'aime pas les cages...
Ton poème est superbe
Cendrine
Répondre
C


Merci, Cendrine. L'amour n'aime pas les cages, et pourtant il s'y laisse si souvent enfermer... croyant peut-être que la cage est lanterne ?



C
Les fleurs pleurent comme les femmes : subtil poème.
Répondre
C


Ne sont-elles pas des femmes ? 



S
Faire d'une larme une flamme de fleur, faire d'une flamme une larme de femme... Suzâme
Répondre
C


flamme femme larme flamme... et cette cage tenant les mots ensemble.



B
Merci pour ce joli poème. L'amour en cage, quelle drôle de dénomination tout de même, l'amour est aussi joie et liberté non ?
Répondre
C


Oui, ce nom m'a toujours paru tragique, malgré les belles couleurs vives de la fleur.



A
Bonjour Carole,
j'ai attendu, mais je n'ai pas vue tomber la petite larme !! Sublime photo....après les cadenas de l'Amour, la cage ..Ooups !!!
Bises et bon week end ;0)))))
Répondre
M
Beau poème sur ces
"Amours en cage
lorsque le froid et l'hiver sont passés
rideau orange est levé
le fruit est apparu
dans son cocon tressé"
Je t'envoie un bizzouxx
Répondre
C


Merci pour le poème ! J'essaierai de rephotographier cet "amour en cage" quand le fruit apparaîtra...



N
Une fleurs qui t'a bien inspirée!
Répondre
C


Merci, Nounedeb. A bientôt.



@
Un amour en cage que j'aime à cueillir lorsque j'en vois pour colorer mon intérieur.
@.
Répondre
C


Alors, attention, l'amour fuit toujours les cages, non ?



H
Petit secret prêt à se livrer
caché dans sa lanterne
orange est sa livrée
avant que d'être terne
voudrait tendrement s'avouer.

Hélène*
juste pour sourire
Répondre
C


Joli ! Merci, Hélène, pour ce cadeau délicat.



P
Comment Carole sortir de cet enfermement fait d'amour et de souffrance quand les deux sont si profondément liés ...
Un poème d'une grande lucidité et d'une extrême sensibilité .
Bisous, bonne soirée, Plume .
Répondre
C


Merci, Plume, cette "lanterne" de la fleur symbolise aussi peut-être cet enfermement.



M
Un joli poème pour une fleur dégouttant au sol son amour défunt!
Répondre
C


En larmes de pluie... Merci, Mansfield.



J
Ce sont tes deux premiers et deux derniers vers qui retiennent mon attention. L'amour ne devrait être synonyme que de liberté. Amitié. Joëlle
Répondre
C


Ne devrait... tout est dans ce conditionnel, hélas ! 



J
Bonsoir Carole, fleur nommée aussi lanterne japonaise ou chinoise, lorsqu'elle s'ajoure on lui voit le coeur... Jolie poème à partir de son cliché... Bonne soirée !
Répondre
C


Oui, j'espère pouvoir photographier bientôt aussi son petit coeur...