De l'amour...

Publié le par Carole

statue-amants-carquefou.psd.jpg
Carquefou - Les amants
"Je fais tous les efforts possibles pour être sec. Je veux imposer silence à mon coeur qui croit avoir beaucoup à dire. Je tremble toujours d en'avoir écrit qu'un soupir, quand je crois avoir noté une vérité."
(Stendhal, De l'Amour, IX)    
 
 
 
    Depuis longtemps j'admire cette statue, qui orne, dans ma petite ville de banlieue, le jardin de la bibliothèque. Elle s'abîme et l'on a oublié le nom de son auteur. Il me semble qu'on la dédaigne. Pourtant, elle est de ces oeuvres profondes et rares qui, sobrement, justement, savent parler de l'amour - sujet universel, souvent si mal compris.
 
    Car ces deux-là résument tous les paradoxes, tous les tourments, tous les espoirs, tous les combats, et tout le bonheur de l'amour.
     Jetés dans le beau et le mauvais temps.
    Seuls, ne sachant que se regarder, comme le soleil et la lune, et pourtant plantés dans le monde, comme le sont les arbres et les maisons.
    Etroitement unis, ardemment confondus par le cercle dansant de leurs corps, cependant à jamais étrangers l'un à l'autre, figés dans cette distance infranchissable qui toujours séparera les êtres - toujours s'en étonnant, dans la stupeur de ne pouvoir dire nous sans dire encore je.
    Semblables évidemment, et si évidemment distincts, dans l'unique bloc où on les a taillés. Tendrement enlacés, mais déjà prêts pour la lutte. 
    Et tout de même, et malgré tout... ensemble, de leur amour, cristallisé dans cette roche où à eux-mêmes ils sont néstirant la pure substance de la vie, et l'élan mystérieux qui allège, et approche du ciel les couples de la terre.
    Oui, il me semble qu'il y a bien dans cette statue tout un beau traité De l'Amour.

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
elle est belle cette statue !
Répondre
C


Merci.



M
Je trouve en effet dans votre écriture et vos images cette fluidité, ce sens de l'évanescence, et ce goût des métamorphoses de la poésie baroque.
Très belle soirée.
Répondre
C


Merci, Marisol, ce compliment m'enchante ! Je rêve d'être un poète baroque...



T
Il fait trop peur cet amour qui semble aliéner l'individu...
Répondre
C


Marie, je reconnais là ton âme tourmentée... La statue me semble merveilleuse car elle dit "tout", et justement chacun peut y projeter "son" amour (et au moment de sa vie où il se trouve).



M
Puisque vous aimez Saint Amant:
...Tantost en file ils passent et repassent,
Tantost en globe à l'instant ils s'amassent,
Et font ainsi tout autour des buissons
Un tourbillon de plumes et de sons... ( La volière )
Répondre
C


Joli fouillis d'oiseaux, et... buissons chers à mon coeur ! Quand j'étais jeune et que "Buisson" était encore mon nom, je voulais faire une thèse sur Saint-Amant, idée que je continue à trouver
séduisante. Mais finalement je n'ai peut-être pas quitté le monde miroitant de la poésie baroque, qui sait ?



R
Un simple petit coin de ciel bleu ... et le bonheur de s'enlacer.

Mais déjà de bien sombres nuages s'amoncellent au-dessus d'eux !

La Vie, tout simplement ...
Répondre
C


Voilà, vous le dites bien : c'est la Vie, soleil et ombre, ombre et soleil.



C
C'est vrai qu'elle est belle! et de toute façon j'admire toujours la beauté des réflexions que t'inspire ce qui s'offre à ton regard. Merci Carole.
Répondre
C


Merci Cardamone, tu me fais plaisir ! A bientôt.



Z
belle comme l'amour..
Répondre
C


Alors vraiment très belle !



H
Être Un tout en étant soi-même, quel défi des dieux!
Cet espace rond entre eux est leur union car en le formant ils y sont. Véritable Nous, ne s'appartenant jamais tout à fait puisque s'offrant au monde, pourtant si ensemble à toujours.

Hélène*
Répondre
C


Ton commentaire m'enchante : il dit tout ! Merci, Hélène, à bientôt.



V
Belle réflexion sur ce monument qui en effet ne manque pas de charme.
Répondre
C


Juste une statue, pas tout à fait un monument. Mais je l'aime bien.



M
L'amour dans son élan de fusion, englober l'autre et refuser d'aliéner sa liberté, est bien représenté là en effet!
Répondre
C


J'avais envie de la montrer, cette statue. Elle est remarquable, mais pourtant bien peu remarquée.



J
Que connait-on de l'autre ? Un si infime partie car chaque être est une immensité. J'aime voir cette juste distance qui permet à chacun de respirer, de s'épanouir. Amitié. Joëlle
Répondre
C


Tout près et si loin : tel est l'autre, quand on aime...



@
Elle a perdu de sa superbe, elle a perdu le regard des autres... jusqu'au moment où on la redécouvrira !
@nnie
Répondre
C


J'espère que c'est ce qui se passera.



M
Belle description de cette statue qui représente l'Amour.. du sens qu'à voulu lui donner l'artiste, du poids qu'elle véhicule.. de ce qu'est la vie.. être ensemble dans la tourmente et pourtant
être si différents.. Merci Carole pour le partage de tes si jolis mots, j'espère que tu seras entendue ou plutôt lue par ta municipalité !
Avec amitiés.
Jeanne
Répondre
C


Qui sait ? Merci, Jeanne, à bientôt.



A
Tu sais si bien parler de l'Amour avec un grand A ! Poser notre regard sur ce qui nous entoure, je l'apprends avec tes posts, merci Carole.

Bises et douce journée.
Répondre
C


Toi, Adam, tu nous parles de choses passionnantes que justement nous ne pouvions rencontrer sur notre chemin, le plus souvent. Moi, je suis simplement plus "paresseuse".


A bientôt !



J
Elle s'abîme, on l'oublie, maux d'amour ça Carole... Combien de temps tiendront-ils encore sans le nôtre... Merci...
Répondre
C


Hélas, oui, Jill. Si quelqu'un de la mairie tombe par hasard sur mon texte, peut-être qu'on la restaurera un peu, cette belle statue qu'on laisse s'abîmer.