Demain printemps

Publié le par Carole

Demain printemps
J'étais au supermarché tout à l'heure.
C'était un soir comme les autres, un soir de fatigue et de foule, au retour du travail.
Un soir à pousser mon chariot, comme on pousse les jours que plus rien ne distingue des nuits.
 
Soudain, devant la boutique du fleuriste, j'ai vu éclore cette grande ardoise :
 
Aujourd'hui
St Joseph
Demain
Printemps
 
Printemps ? Demain ?
Dire que j'avais oublié, complètement oublié.
Demain ? Printemps ?
Bien sûr : demain !
Demain printemps.
 
Dans les allées encombrées de chariot, saturées de musique commerciale et de lumières criardes,
il y a eu soudain comme un parfum de jonquilles, de lilas bleus et de confettis envolés.
Comme un balancement de mimosas en fleurs dans la valse du vent.
 
J'ai reconnu le trait de craie figurant l'hirondelle, au coin du tableau noir.
La vieille porte blanche ouvrant sur le jardin où le chat dort à l'ombre...
 
Oh, cette barre du hissée sur son printemps comme un store au soleil, qu'elle était donc heureuse, et qu'elle s'envolait loin dans son bruit de drapeau, sur l'ardoise du fleuriste !
 
 
Aujourd'hui, St Machin, sur le calendrier où les jours se chiffonnent une page après l'autre, avant de retomber jaunis aux poubelles du temps.
Mais demain ?
Ah, demain !
Demain !

Demain printemps !
 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Ce simple mot t'a enlevé ta fatigue...Voilà bien la magie du printemps ! Douce soirée. Amitiés. Joëlle
Répondre
J
Que la lumière soit...
Répondre
L
Quand le pouvoir des mots enchante le calendrier, et redonne ses couleurs de vie à un quotidien morose!
Répondre
P
Je viens de regarder sur le calendrier, c'est vrai, le 20 mars ce n'est la fête de personne d'autre que du printemps. Jolie note pleine d'espoir. Mais pour le ciel, c'est aujourd'hui le printemps. :)
Répondre
R
Heureusement qu'existe encore la poésie pour nous sauver de la triste réalité climatique ...
Répondre
M
Ici, un printemps neigeux! Un printemps qui a la goutte au nez.
mais que j'aime ce que tes souvenirs évoquent
Merci Carole
:)
Répondre
M
Eh oui demain la vie n en déplaise aux saints!
Répondre
L
C'est très joli, très chantant. Fraîcheur et douceur ...
Répondre
Q
J'aime ces moments où les souvenirs remontent et où demain est soudain aussi plein d'hier.
Merci pour cette page, Carole.
Passe une douce journée.
Répondre
A
C'est vrai que le printemps nous ramène aussi à des souvenirs d'enfance, voire d'école et que j'aime cette barre de T hissée comme un store!
("mi" signifie regarde dans le sud;) )
Répondre
C
Merci pour la note de vocabulaire. Mi(ra) !
N
Demain printemps. Si tous nos demains promettaient printemps...
Chez moi l'hiver s'en est allé avec panache: la cour et le jardin emmitouflés sous une épaisse couche immaculée et silencieuse.
Répondre
C
«Demain printemps» : acceptons-en l'augure formulé avec tant de poésie !
Répondre