Automne pas à pas

Publié le par Carole

 

Tout au bout de l'été

pluie lente sur la ville.

 

Soudain ces feuilles comme un gué

dans les flaques d'eau grise,

pavés d'or frais battu

sous de lourdes semelles.

 

Il s'en va devant nous,

les bras chargés d'or roux

et les pieds dans la boue,

 

il s'en va si tranquille,

comme un prince inconnu,

comme un arbre sans hâte.

 

L'automne 

 

pas à pas.

 

 

Publié dans Fables

Commenter cet article

Quichottine 19/09/2017 16:40

Ton automne est très beau... Merci pour ce partage, Carole.
Bises et douce soirée.

Jean-Pierre Tondini 19/09/2017 10:28

L'automne arrive... Tout un poème !

Nounedeb 18/09/2017 08:25

Ronron.

La Baladine 17/09/2017 19:54

Ici, dans ma campagne de bord de mer, il a brûlé quelques étapes, ce prince mordoré ;-)

Gérard 17/09/2017 19:51

l'automne à de belles couleurs mordorées, profitons le temps venu.

Arielle 17/09/2017 12:18

Je partage sur ma page FB, j'ai envie d'enchanter le coeur de quelques amis sensibles à la lumière ce ces mots.

Aloysia 17/09/2017 10:01

Les deux dernières strophes sont superbes. Merci Carole pour ce beau texte.

Catheau 17/09/2017 09:17

Prendre la boue, en faire de l'or... Le privilège du poète !

Loïc Roussain 17/09/2017 09:04

Ce poème, et les feuilles au sol, me font penser au cheminement du chemin de Compostelle ...

eMmA MessanA 17/09/2017 08:10

Allégorie de l'homme fait de glaise et d'or, qui va son chemin, saison après saison, semant les grains de son sablier d'être vivant au fil du temps. Vient la saison automnale de sa corne d'abondance...

jill bill 17/09/2017 07:43

Avec les averses de septembre il fait encore bien vert chez nous, mais l'été abdiquera c'est certain... ;-) merci Carole

almanito 17/09/2017 06:29

Il est simplement charmant et touchant, ton prince Automne semeur d'or avec ses pieds boueux.