Madame Perrucheau

Publié le par Carole

—Tu te souviens de madame Perrucheau ?
A chacune de nos rencontres annuelles, c'est immanquable, il faut que quelqu'un - celui qui soudain s'était tu, oublieux du brouhaha ambiant, pour contempler d'un air rêveur la fenêtre entrouverte - il faut toujours que quelqu'un se tourne vers son voisin, pour demander, d'une voix qui tremble un peu :
—Tu te souviens de madame Perrucheau ?
Et, bien que la question ne s'adresse en apparence qu'à ce voisin qui lui aussi se met à regarder d'un air rêveur la fenêtre entrouverte, tous, brusquement, se taisent à leur tour et écoutent. [...]
 

Suite du récit sur mon blog de récits et nouvelles cheminderonde.wordpress.com

Publié dans Récits et nouvelles

Commenter cet article