L'homme au lion

Publié le par Carole

L'homme au lion
Sur les plages où l'on se met à nu, si souvent on croise des rêveurs.
 
Il rêvait celui-là, indifférent à ceux qui le regardaient, en modelant son lion de sable.
Il rêvait d'un monde où il aurait été sculpteur, où il aurait été le dieu des formes inconnues qui grandissent sous les mains.
Il rêvait d'un monde où les humains auraient dormi auprès des bêtes.
Il rêvait d'un monde où le sable aurait été doux et vivant comme la peau des fauves.
Il rêvait d'un monde où les lions se seraient couchés sur le sable comme les enfants des hommes.
Il rêvait d'un monde où le vent aurait peigné le sel sur l'encolure des vagues pour y planter des forêts galopantes pleines de bêtes blondes.
Il rêvait d'un monde où la mer n'aurait emporté les châteaux des enfants que pour en faire des îles recouvertes d'oiseaux.
 
Lissant le sable du bout de ses doigts de rêveur il n'avait pas donné à son lion de griffes ni de dents. Mais il lui avait fait des cheveux de femme et des yeux de sirène endormie.
 
Pour tous ceux qui ne savent plus rêver,
en écoutant le vent qui effacerait tout,
en attendant la vague qui viendrait renverser 
les murailles tremblantes des châteaux en enfance,
il rêvait.
 

 

 

Publié dans Fables

Commenter cet article

zadddie-lllelie 27/07/2017 15:54

Juste magnifique! Magnifique rencontre; magnifique retransmission!

mansfield 20/07/2017 21:21

Et ta rêverie à toi semble étroitement liée à la sienne, un joli texte à deux voix, l'une s'exprime avec les mots l'autre avec les mains!

La Baladine 19/07/2017 08:39

Il rêve, et plus encore, il crée à partir de son rêve. Son rêve prend forme et réalité, éphémères, certes, mais n'est-ce pas le propre des rêves?

Thérèse 19/07/2017 08:20

Comme il est doux le rêve lorsqu'il s'empare de nous.

Catheau 18/07/2017 13:56

Quand les hommes vivaient avec les bêtes en bonne intelligence... das un paradis perdu.

Quichottine 17/07/2017 17:32

Quelle belle rencontre !
Ce rêveur me plaît infiniment !

FAN 16/07/2017 17:48

Quelle chance d'avoir croisé un rêveur talentueux!! son lion est, en doux seigneur, d'une douce humeur!!!merci au créateur!! Bisous Fan

Aloysia 16/07/2017 15:17

Merveilleux, Carole... Merci pour ce beau texte.

almanito 16/07/2017 09:48

Il y croit si fort que le lion semble vivant. Un poète qui refait un monde plus doux et plus beau en grains de sables et tes mots d'encre pour peaufiner le rêve...

oups... 16/07/2017 07:40

Sapristi..Carole a été plus forte que les vagues...elle a prolongé la vie du lion...il n'est pas mort le lion....je file...vite une petite tasse..ou deux... de café...

Carole 20/07/2017 21:30

Merci Oups !

jill bill 16/07/2017 00:58

Comme un chat à la longue crinière, sable apprivoisé... ;-) merci Carole