Quand ça penche

Publié le par Carole

Nantes - Quai de la Fosse

Nantes - Quai de la Fosse

Quand ça penche quand ça tangue qu'on pourrait perdre pied
Quand ça vacille oscille et qu'on craint de tomber
 
Rien d'autre à faire alors que s'incliner vers l'autre
S'étayer se tenir épaule contre épaule
Sans regret s'appuyer sur ce voisin d'en face
Qu'on ne fréquentait pas
 
Pour faire rue et faire bloc
Faire rambarde et faire roc
Et faire enfin rempart
A tout ce qui sépare
 
Voilà c'est dit
Amis
Que ce brin de muguet
Tout étourdi de pluie
Dans son frisson de nuit
Vous soit un brin de mai
Qui ne se fane mie.
 
 
Quand ça penche

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
je partage et je souhaite que ce récit soit entendu et compris par les miens également. Merci carole
Répondre
C
Merci, Hamza !
M
En effet , de quoi se demander si on n'a pas trop bu!
Répondre
D
Etonnante cette photo. Et tu en as fait un très joli texte, comme d'habitude. Joli n'est pas le bon mot d'ailleurs. Un texte à la fois joli et fort. Il faudrait inventer un mot qui regroupe ces deux notions. Le mot existe peut-être, et je ne le connais pas. Ou bien alors je n'y pense pas.
Répondre
C
Faites-vous des voisins ! Vive la fête des voisins ! Merci, Carole, pour ces souhaits de 1er mai très amicaux !
Répondre
M
une très jolie façon de le dire.
Merci Carole. Je souhaite que tu sois entendue.
Merci pour ce joli brin de muguet
;)
Répondre
F
OUI, il faut s'accrocher pour ne pas perdre raison!!! Merci pour ce joli brin de bonheur et de paix!!Bisous Fan
Répondre
N
Merci de ce brin de paix, au parfum de confiance.
Répondre
A
Oui, le brin de muguet, plus fragile que le roseau, est aussi le mur le plus solide pour nous soutenir et nous empêcher de crouler sous le poids du doute...
Répondre
Q
C'est très beau...
Gardons ces moments d'entraide mutuelle, c'est important.
Bon premier mai à toi aussi, Carole.
Répondre
A
Pour faire rue et faire bloc
Faire rambarde et faire roc
Et faire enfin rempart
A tout ce qui sépare

Oui, tout simplement. Bon 1er mai Carole
Répondre
C
Merci, Almanito. J'évite de prendre des positions "politiques" sur ce blog poétique. Mais en ce moment, je me demande s'il s'agit encore vraiment de politique, s'il ne s'agit pas plutôt "tout simplement" de préserver la possibilité même de cette simple liberté qui nourrit l'esprit de poésie (par exemple).

J
Ah si même les bâtiments trinquent au premier mai... Merci Carole, porte-bonheur ou pas un brin de muguet offert avec gentillesse ne se refuse pas... ;-)
Répondre