Pelleteuse

Publié le par Carole

  Lorsque le coup de sonnette ébranla la maison endormie, il était sept heures trente, et le professeur Mélian travaillait, comme tous les matins, à son grand traité "De l'isotopie du discours".

  Il s'apprêtait même, enthousiaste et ému, à poser les dernières lignes de son dernier chapitre, "De la construction et de la déconstruction transformationelles des sémèmes translatifs mono- ou bivalents", chapitre d'une modernité décisive, dont il avait déjà distillé dans les dernières livraisons de la revue L.I.N.G.U. quelques idées majeures, suscitant chez ses collègues ce mélange d'intérêt passionné et d'envie haineuse qui accompagne toutes les grandes découvertes. Certains même étaient allés jusqu'à employer - non sans une pointe d'agressivité, voire de sarcasme - le mot "révolutionnaire". [...]

Suite du récit sur mon blog de récits et nouvelles cheminderonde.wordpress.com

Publié dans Récits et nouvelles

Commenter cet article

Martine 29/04/2017 01:43

Ben.... le lien ne marche pas Carole. Le robot me dit que cette page n'existe pas.
Je reviendrai la semaine prochaine
Je te souhaite un bon premier mai Carole
;)