Tante Yvette

Publié le par Carole

    Ma tante Yvette... on était fier d'elle, dans la famille... Parce que c'était vraiment quelqu'un, tante Yvette. Une Parisienne. Et pas n'importe laquelle. Une dame. Une vraie. Il n'y avait personne comme ma tante Yvette. Elle était si jolie, si bien habillée... et puis c'était incroyable, ce monde qu'elle connaissait... On pouvait même dire sans exagérer qu'elle connaissait tout le monde. Ces gens extraordinaires qu'on voyait à la télé, qu'on entendait à la radio, les présentateurs, les acteurs, les chanteurs, les stars enfin... tous, elle les connaissait tous pour de vrai. C'était quelqu'un, vraiment, ma tante Yvette. Si vous aviez vu comme les voisins la guettaient à leurs fenêtres, quand elle descendait de la vieille Simca de mon père, perchée sur ses talons aiguilles, toute blonde et si court vêtue, et si légèrement lestée de sa petite valise de croco, et si adorablement mince dans son gros manteau de vison [...]
 
Suite du récit sur mon blog de récits et nouvelles cheminderonde.wordpress.com
 

Publié dans Récits et nouvelles

Commenter cet article