Les noeuds

Publié le par Carole

Les noeuds
"Oh, l'filin dans nos mains fait craquer la peau"
 
(Henry-Jacques)
 
 
Je n'ai jamais pu passer près d'un de ces anciens bateaux de voiles, de cordages et de noeuds, sans penser à tous ceux qui ont si patiemment filé, si savamment tressé, si fortement noué les liens où s'accrochaient leurs vies. A ceux qui sans jamais se lasser ont serré, resserré, et toujours renoué les noeuds qui s'épuisaient. A ceux qui sans fin courbés sur la tâche ont réparé dans la tempête les fils qui se cassaient, les liens qui s'écartaient, les bouts qui s'emmêlaient.
 
Car il n'y a rien de plus important, sur le bateau qui tangue, sous le vent qui fait rage, que ces liens et ces noeuds qui tiennent en leur pouvoir toute la vie des hommes.
 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Des nœuds marins qui ne sont pas gordiens !
Répondre
F
Que l'on ne vienne pas me dire que, seules, les femmes tricotent!!! les marins aussi!! et l'expression "un sac de noeuds" nous démontre bien que ce n'est pas facile le les défaire!!!Bisous Fan
Répondre
G
les nœuds...çà me fait penser aux futurs élections
Répondre
M
Bonjour Carole, tellement vrai ! Un bel article joliment illustré.
Répondre
Q
C'est si vrai...
Merci, Carole.
Passe une douce soirée.
Répondre
Z
le seau et les cordes..
Répondre
M
Ces noeuds marins, ceux des marins qui ne peuvent être que soudés aux commandes d'un navire, comme nous devons l'être pour vivre tout simplement!
Répondre
J
Heureusement qu'ils sont là pour nous rapprocher surtout en ces temps houleux ! Tes textes sont ciselés Carole, quel plaisir de les liure ! Amitiés. Joëlle
Répondre
N
Oh oui! Et savoir que tout nœud marin, s'il est solide, et fiable, doit aussi pouvoir être dénoué.
Répondre
R
Que la métaphore est belle et bien venue !!
Répondre
A
Les voilà bien effrangées, nos cordes, arriverons-nous encore à hisser la grand- voile?
Répondre
P
Ils sont très joliment rangés sur la photo. Quelle patience !
De toute façon quelle patience toujours pour renouer tous les noeuds de la vie qui se défont...
Répondre
A
Les cordages du navire France sont en train de se distendre ces temps-ci. Il va falloir resserrer les nœuds pour pouvoir affronter la tempête qui se prépare et risque d’emporter le navire vers des horizons inconnus.
Bonne journée Carole
Répondre
L
Se rappeler pour ne pas commettre d'impair : sur un bateau, il n'y a pas de corde. Sauf celle de la cloche.
Répondre
L
On parle de "l'art des noeuds". C'est en effet un travail d'artiste, très poétique de plus, à mon avis.
Répondre
O
" sans penser à tous ceux qui ont si patiemment filé"...moi non plus....merci Carole...
Répondre
C
Merci, Oups.
J
Sans penser aux yachts mais bien aux bateaux de pêche il est vrai que à bord du cordage, du filet ça ne manque pas... pour avoir eu dans la famille un marin pêcheur de crevettes grises, dur métier... merci Carole...
Répondre