Muguet

Publié le par Carole

Muguet
Car vouloir est espoir, et espoir est vouloir.
(K. May)
 
 
Il faisait froid, si froid... il faisait peur, si pleurs...
J'ai cru que cette année il n'y aurait pas de printemps pour l'hiver, et pas de mai pour le muguet.
 
Alors je l'ai cherché dans la nuit.
Il était là, bien là, modeste et boutonnant tout au fond du jardin, et tête basse encore sous l'ombre accumulée.
Mais si clair et si vert. Prêt à bondir comme un rire, à lancer ses clochettes comme doigts de lumière, à tourner sur sa tige comme un soleil d'été.
Le premier mugue-mai, l'obstiné du bonheur, la fleur des lendemains qui ne peuvent jamais déchanter
                               tant qu'ils sauront danser.
                              
 

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Un brin de muguet auquel tu accroches de bien jolis mots Carole!
Répondre
Q
C'est très beau, Carole.
J'aime ce muguet de mai qui saurait t'attendre pour danser. :)
Répondre
L
Humble, il t'attendait, sans savoir vraiment comme ta joie serait belle! Qu'il te porte bonheur, ce muguet de la nuit qui n'attendait que le soleil pour danser de toutes ses clochettes.
Répondre
F
le muguet aime l'humidité des sous bois, aussi, il a tout de même eu la force de naître pour ce 1er mai, car il aime faire le bonheur de tous et de chacun!! Bisous Fan
Répondre
C
Belle résistance au gel d'avril pour ce muguet porteur d'espoir. Ici, en Anjou, les vignes en ont souffert.
Répondre
G
Beau et éphémère
Répondre
D
Ce brin est encore plus touchant lorsque l'on a lu ton texte.
Répondre
P
Il est émouvant à faire son timide ainsi dans l'obscurité. Petite lumière de l'ombre...
Répondre
A
Les peurs, le froid, c'est pour nous pauvres humains. Le muguet lui, n'en a cure... Et je suis heureuse que tu l'aies trouvé, fidèle et tendre au coin du chemin...
Répondre
A
Très prometteur ce petit brin de muguet bien droit qui se tient prêt à nous éclairer dans l'ombre!
Répondre
M
Frêle et timide, mais bien au rendez-vous. Juste comme l'espoir. Bon mois de Mai Carole
Répondre
B
Les clochettes de ce muguet sont toutes petites, toutes fragiles ; on comprend qu'elles se soient mises à l'abri.
Répondre
H
La vie clame son amour dans les plus petits recoins, les moindres petits riens.
Répondre
J
Bonsoir Carole... Seul et timide dans l'ombre des plus grands, il n'a pas échappé à ton espoir de le trouver, merci et bon mois de mai tout entier, JB
Répondre