Une tablette de chocolat

Publié le par Carole

    L’homme n’avait pas frappé papa avec la grosse matraque qu’il portait accrochée à sa ceinture. Il n’avait pas posé son revolver sur la tempe de papa. Il n’avait même pas touché le corps tremblant de papa de sa main lourdement gantée.
    Il avait juste dit : « Mets-toi là, face contre le mur, que je te fouille. » [...]
 
Suite du récit à lire sur mon blog de récits et nouvelles cheminderonde.wordpress.com
 

Publié dans Récits et nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine 14/04/2016 06:25

Bonjour Carole,

Un récit terrible. Une description méticuleuse d'un excès de pouvoir, comme sous un projecteur qui fait froid dans le dos. Combien de pauvres gens doivent vivre un tel évènement de par le monde.
Comme toujours, j'aime te lire
merci Carole