Esp !

Publié le par Carole

Esp !
C'était un soir de gris, tout maculé de pluie.
Elle pleurait sous ses bleus, l'encre à mélancolie,
L'amour toujours toujours - et l'espérance à peine.
 
Car toujours ils espèrent, ceux qui n'ont que des murs
Pour écrire sur les coeurs. Et toujours ils espèrent,
Ceux qui aiment tout seuls et ne savent pas qui.
 
Oui, toujours ils espèrent, ceux qui ne devraient plus,
Mais rien qu'à demi-mot, comme on chuchote au vent
Quand on parle à la nuit.
Esp, toi, là ! Esp, passant ! 
 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Catheau 09/03/2016 12:24

Et pourtant, malgré tout, "Comme la vie est lente /Et comme l'espérance est violente"...

Quichottine 23/02/2016 11:41

Ton poème me plaît infiniment.
Aimer sans savoir qui... mais aimer malgré tout, en espérant toujours.
Merci.

Dalva 23/02/2016 11:21

C'est très beau. J'aime particulièrement : "ceux qui aiment tout seuls et qui ne savant pas qui". Mais tout est beau.

mansfield 21/02/2016 20:12

Joli murmure, poignante détresse!

Lorraine 20/02/2016 19:07

Il y a toujours une pincée d'espérance chez les abandonnés, les ignorés, les délaissés. Une pincée timide, qui n'ose même pas se reconnaître et s'avouer...Car une vie sans amour, c'est rien, c'est nul, c'est invivable...Et certains en meurent...

Lorraine

Mamilouve 20/02/2016 11:37

Aimer, espérer : deux verbes qui se conjuguent souvent... à l'imparfait.

JC 20/02/2016 11:02

Des mots qui frappent les cœurs et les esprits, des mots chocs mais oh combien vrais.
Amitiés; Joëlle

claire 20/02/2016 08:34

Coucou Carole... Me voilà ;>) Chose promise chose duse lol . Le sujet de cette petite poésie me parle bien sûr. Sans m'étendre sur le sujet qui se devine. L'amour est source d'espoir, malgré les bleus à l'âme, malgré les coups au cœur... L'espoir est là à cause de l'amour... Jusqu'au jour où... vous claquez la porte.

Nounedeb 19/02/2016 17:38

On aimerait le voir mis en musique, ce petit texte - par un chanteur de blues?

almanito 19/02/2016 16:59

Ils crèvent la grisailles, ces mots qui espèrent désespérément, malgré les bleus.

almanito 19/02/2016 21:47

'qui espèrent désespérément'....misère! excuse-moi pour ce com'... désespérant :)

m'mamzelle Jeanne 19/02/2016 16:35

Bien détaché.. en trompe l’œil..
Mots qui accrochent.. quelqu'un. quelqu'une saura répondre!

Aloysia 19/02/2016 13:38

Une pensée d'amour pour ceux que le désamour enferme...

jill bill 19/02/2016 12:25

Du bleu sur du gris pour effacer le noir de certaines vies... les réconfortant comme ils peuvent ces mots, pauvres vies vides qui espèrent encore...