Correspondance

Publié le par Carole

    — Capitaine Fitau, avait dit le général, j'ai tout lieu de penser qu'il s'est passé quelque chose de suspect, le 24 décembre au soir, peut-être même les jours suivants, dans le secteur de mon 18ème d'infanterie. Certains bataillons, certaines compagnies, peut-être une simple escouade…. quelques soldats égarés, tout à fait isolés, auraient frater…
Mais suffit ! Je ne peux en dire plus. Sachez seulement que j'ai donné ordre d'apporter dans mon bureau tout le courrier du régiment, avant le départ du wagon postal [...]
 
Suite du récit sur mon blog de récit et nouvelles cheminderonde.wordpress.com

Publié dans Récits et nouvelles

Commenter cet article

Aloysia 31/12/2015 12:14

Passe une belle fin d'année, Carole. Et que celle qui s'annonce demeure pour toi aussi riche que les précédentes en belles créations littéraires - mais aussi en bonheur pour toi et ceux qui te sont chers. Bises !