Le byooki

Publié le par Carole

      Il y avait si longtemps qu’ils se connaissaient.
    La première fois qu’ils s’étaient rencontrés… ou du moins, la première fois que monsieur Primo avait aperçu le byooki et deviné sa puissance, il était encore tout jeune, presque enfant. Cela s’était passé il y avait si longtemps, si longtemps, qu’il peinait à s’en souvenir. Il le revoyait cependant très bien, à peine terni par les années, ce drôle d’insecte qui s’était posé un soir sur la lampe, dans sa chambre d’autrefois, projetant sur les murs son ombre étrange. Il s’était penché vers la lampe pour regarder de plus près. C’était… qu’était-ce donc, au juste ? Jamais il n’avait vu un tel insecte, une sorte de mite de couleur sale, aux ailes atrophiées, presque une larve encore, dont le corps à demi transparent révélait les organes répugnants. Seuls les yeux semblaient achevés, si noirs, si intenses. Et il avait eu l’impression bizarre que l’autre le regardait [...]
 
Suite du récit à lire sur mon blog de récits et nouvelles cheminderonde.wordpress.com

Publié dans Récits et nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

FAN 27/11/2015 17:33

Merci Carole, j'ai supprimé l'intrus!! Bisous Fan

Martine 27/11/2015 05:45

La peur, la terreur, laides et sournoises, qui parfois dirigent nos vies...
Terrible cette histoire. Petit à petit une montée en puissance jusqu'au moment inéluctable. où l'humain disparait complètement phagocité... brrr. Remarquable. Un côté kafka . Merci Carole.

FAN 26/11/2015 17:10

Ôte moi d'un doute : c'est toi qui m'a fait coucou sur Skype? Bisous Fan

Carole 26/11/2015 22:02

Non, ce n'est pas moi. Tu n'es pas dans mes contacts "Skype" de toute façon.