Royale

Publié le par Carole

Royale
Car à chacun revient
son petit rond de rien
sa bulle de lumière
sa médaille de rêve
son halo de douceur
sa couronne de peu
et son profil royal
 
quand toutes gloires égales
à pelletées d'oubli 
s'enfoncent dans la nuit.

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
la vie en passante, seules des associations d'idées sans que ne vienne la cohésion..
un blog de qualité.merci
Répondre
M
Un instant, un déclic et un texte bien accordés!
Répondre
L
Les pelletées d'oubli rejettent dans la nuit tout ce qui a brillé et cru à l'éternité de la gloire! Pauvres humains!
Lorraine
Répondre
E
un beau camée qui illustre parfaitement (pour moi) la citation "Vanité des vanités, tout est vanité dit l'Ecclésiaste"... (vanité et vacuité, hélas ! )
Répondre
Q
Superbe photo... et très belle page, comme toujours.
J'adore ta façon de tout mettre en valeur.
Passe une douce journée Carole. Merci pour tout.
Répondre
J
Serait-ce son heure de gloire, même silencieuses ? Bonne journée Carole. Amitiés. Joëlle
Répondre
J
Dans le silence de la presque mi-nuit, les conversations bruissent au Royal Jubilee bars...
Ici, dans le quartier des ambassades de la ville fédérale, les chats partent en chasse. On entend leur cris qui déchire le silence. Trop nombreux pour un territoire exiguë, tous les soirs, c'est la guerre des chats.
Au Royal Jubilee bar, on entend le murmure des conversations...
Je vous souhaite la bonne nuit.
Jean-Jacques'22
Berne, le 29.07.15
Répondre
T
Instant magique pour l’œil qui passe!
Répondre
A
Il y a de la malice dans cette photo. Les "grands" de ce monde finiront comme nous tous, à quelques pieds sous terre.
Répondre
A
Magnifique, Carole...
Répondre
Z
beau camée, belle prise!
Répondre
C
Cette dame sait-elle que l'espace d'un instant elle s'est transformée en royal camée ?!!! Géniale ta photo et très beaux tes vers qui rappellent que chacun a son heure de gloire. Faut-il seulement savoir le voir ... :-)
Répondre
J
Eh eh, bien visé Carole !! Et comme tu dis...
Répondre