La maison

Publié le par Carole

    Comme autrefois, ils s'étaient engagés dans le raidillon, main dans la main, d'un même pas joyeux.
    Comme autrefois elle avait admiré les aubépines, et elle avait cueilli quelques fleurs au passage, tandis qu'il évaluait, dans les fourrés de ronces, la récolte de mûres à venir.
    Comme autrefois il avait dit, au virage de la fontaine, devant la vieille sainte Lucine : "Mi-côte", comme autrefois elle avait répondu : "Ou bien mi-pente", et ils s'étaient souri, en échangeant les mots rituels.
    Puis ils s'étaient assis, l'un près de l'autre, promeneurs fatigués, irrésistiblement attirés par ce large banc de bois qu'on avait installé près de la fontaine, et qui, autrefois, n'y était pas. [...]
 
Suite du récit à lire sur mon blog de récits et nouvelles cheminderonde.wordpress.com

Publié dans Récits et nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

flipperine 31/07/2015 18:35

que de souvenirs

oups 31/07/2015 07:37

engagés dans le raidillon ...raidillon...qu'est ce comme mot.....ne expression mot moyenâgeuse pour s'engager dans un raid ...ou du temps des pirates..? J'apprends souvent des "nouveaux mots" dans ce chemin des jours.....mais non..cette fois je cherche bien trop loin...petit chemin raide tout simplement...pourtant je ne me sens pas encore tout à fait réveillé....puis les ronces...sapristi...il faut que je vous laisse....les premières mures...celles qui pointent au bout des grappes..je suis certain qu'elles sont toutes noires ce matin ....je file au potager....il faut que je passe avant les lérots .....merci Carole !

Carole 01/08/2015 15:35

raidillon... un mot de "chez moi", mais pas un mot rare. Plutôt un mot du peuple.
Merci d'être passé.